La construction d’une norme - lol du jour bonjour
Mes parents m’ont vite expliqué que j’étais adoptée et de quelle manière je suis devenue leur enfant (du coup de téléphone pour leur annoncer ma naissance à l’autre bout du monde au retour dans la maison familiale). J’ai donc rapidement intégré cette information, comme l’éclectisme physique des membres de notre famille (également adopté·es). Peut-être même un peu trop
Le fait est que nous avions beaucoup de personnes adoptantes/adoptées dans notre entourage, que chaque naissance dans la famille équivalait à un déplacement. C’est donc tout naturellement qu’enfant, j’avais déduit par association “logique”, que la norme pour toute famille… était l’adoption.
Devinez donc qui a largement répandu ce mythe dans la cour de récréation de primaire à l’époque où nous nous demandions tous “comment fait-on pour avoir des bébés” ? La maternité classique (à entendre la grossesse) n’entrant pas dans mon horizon de connaissance me semblait illogique, voire absurde.
Si je ne me souviens pas du jour où j’ai découvert que ce raisonnement était aussi solide que l’existence du Père Noël, j’en ris encore de (très) bon coeur.
 
 

©moi adopté·e, 2022 - site réalisé par A. R
→ Témoigner sur 👉  ce formulaire
→ Nous suivre sur Instagram
badge